Biographie

Gérard PETILLAT artiste-peintreGérard PÉTILLAT  vit et travaille à Paris depuis la fin des années 70.

Né dans l’Allier, il passe une partie de son enfance en Afrique du Nord, en Algérie notamment. Doué très tôt pour le dessin, ses premières compositions enfantines seront influencées par les nombreuses manifestations militaires auxquelles il assiste, manifestations qui contribueront à développer chez lui deux autres dons, ceux de l’observation et de la bougeotte. À l’âge de 17 ans il s’engage dans la Marine et c’est au sein de celle-ci qu’il va pouvoir découvrir une première facette du monde artistique en participant en 1972 à sa toute première exposition au salon Arts et Marine de Toulon où il présente des dessins.

L’année suivante, il entre à l’Ecole nationale d’arts décoratifs de Limoges où il suit les cours de peinture et de dessin de Jean-Claude CHEDAL*. Devenu peintre, il exposera seul ou en groupe en région Poitou-Charentes jusqu’en 1976.

Établi ensuite à Paris, il interrompt la peinture pour se consacrer au décor de spectacle puis à la photographie, un art qui va le mener tout droit vers le monde de la presse où il débute comme reporter-photographe. En 1983, carte de presse en poche, il entame un long parcours de journaliste au sein de multiples parutions ou médias au profils rédactionnels très variés, soit comme photographe, soit comme rédacteur.

Entre les années 80 et 90, tout en se consacrant en parallèle à l’affiche et à l’illustration, il est critique de cinéma pour la revue Cinéma (Cinéma85 à Cinéma91) ; c’est sans doute par ce biais, et par celui des storyboards de films, des affiches de films réalisés ou des festivals parcourus en tous sens, que va s’installer progressivement l’idée d’un retour à la peinture, qui s’effectuera le 11 mars 2006 après une trentaine d’années d’interruption. Son travail très décalé et souvent teinté d’humour est axé en grande partie sur le monde de la mer.

Depuis 2013, Gérard PÉTILLAT est membre de l’Académie des arts et sciences de la mer ; il en assure la présidence depuis octobre 2016.

(*) Jean-Claude CHEDAL, peintre, lauréat de la Casa Velasquez et premier second grand prix de Rome a été directeur de la Villa Arson de Nice, institution nationale dédiée à l’art contemporain, réunissant un centre d’art et une école supérieure d’art.

………………………………..

EXPOS/ÉVÈNEMENTS…

 

2017

  • SAINT-MALO (35) – Depuis le 1er septembre, présence permanente à la galerie Les artiste & la mer.
  • FOUESNANT (29) – L’Archipel – Salon annuel de l’Académie des Arts & Sciences de la Mer, expo collective.
  • SAINT-MALO/SAINT-SERVAN-SUR-MER – (35) – Droguerie de Marine, expo personnelle.

2016

  • LARMOR-PLAGE (56) – Mairie – Salon annuel de l’Académie des Arts & Sciences de la Mer, expo collective.
  • ERQUY (22) – Galerie d’Art Municipale – Expo de groupe dans le cadre de “Erquy, vue sur mer”.

2015

  • PARIS – (2e) – Agence Mer & Voyages  – Expo personnelle.
  • GUIDEL (56) – L’Estran – Salon annuel de l’Académie des Arts & Sciences de la Mer.
  • PARIS – (19e) -Péniche librairie maritime L’eau et les rêves “Quand la mer s’agite sur le Canal”.
  • NEW-YORK/MANHATTAN – Saphira & Ventura Gallery “Art Expo New-York” – Expo collective.
  • LANNION – (22) – Chapelle des Ursulines – Académie des Arts & Sciences de la Mer, Expo collective.
  • PARIS – (15e) – Village suisse Galerie Artitude – Expo collective.
  • PARIS – (8e) – Cercle National des Armées – Expo personnelle.

2014

  • PAIMBŒUF (44) – Le Hangar – Salon annuel de l’Académie des Arts et Sciences de la Mer.
  • PARIS – Mairie du 19e – Expo personnelle.
  • PARIS – (15e) – Village suisse Galerie Artitude – Expo collective.

2013

  • SAINT-MALO (35) – Les Sardin’Art, salon Chefs et Saveurs – Expo collective.
  • PARIS – (18e) – Peintre invité de la Mairie de Paris, place du Tertre Montmartre.

2012

  • BREST (29) – École Navale, Lanvéoc-Poulmic – Expo personnelle.
  • DECIZE (58) – Avec la Galerie Vitalone – La pêche à la ligne, 5e édition – Expo collective.
  • MOULINS (03) – Avec la Galerie Vitalone – La Galerie à ciel ouvert – Expo collective.

2011

  • SAINT-POURCAIN-SUR-SIOULE (03) – Musée de la lithographie – Expo personnelle.

2010

  • BREST (29) – École Navale, Lanvéoc-Poulmic – Expo personnelle.

2009

  • PARIS – (1er) – Carrousel du Louvre – Salon National des Beaux-Arts.
  • PARIS – (8e) – Cercle National des Armées – Expo personnelle.

2007/2008

  • PARIS – (16e) – 40e Salon de la Marine, Musée de la Marine.

1974

  • NIORT (79) – Salon des Amis des Arts.

1972

  • TOULON (83) – Salon Arts et Marine.

………………………………

Asmer_logo_30pxAcadémie des Arts & Sciences de la Mer

Cette institution indépendante est née de la convergence d’artistes et d’intellectuels liés au monde maritime, réunis autour d’un même intérêt commun, celui de la promotion du patrimoine maritime français et des valeurs propres aux gens de mer.

Fondée par Pierre-Arnaud LEBONNOIS, peintre portuaire, journaliste, ancien élève de l’École royale militaire de Sorèze et par Michel SAMZUN, pilote maritime et président du Propeller Club de Nantes et Saint-Nazaire, l’Académie des arts & sciences de la mer résulte de la dissolution du corps des POPM (Peintres Officiels des Pilotes Maritimes).

Aujourd’hui, les membres civils ou militaires qui la composent siègent dans 12 Collèges selon la prédominance artistique ou intellectuelle de leur vocation : Peinture, Sculpture, Photographie, Lettres, Bande dessinée, Maquettisme, Histoire, Sciences, Navigation, Patrimoine & Savoirs, Archéologie sous-marine, Antiquités.

Représentée sur l’ensemble du littoral métropolitain et ultra-marin, cette institution qui se distingue par son indépendance apporte, plusieurs fois par an, l’agrément de salons maritimes aujourd’hui reconnus. Généreuse, elle organise également des ventes originales destinées à venir en aide à des associations caritatives (SNSM, Matelots de la Vie, …) ou à des associations de conservation du patrimoine maritime.

………………………………

A propos de la série « Pêle-mêle, pleine mer … »

“ J’ai commencé à peindre mes premiers éléments “aquatiques” dans les années 70, sans penser véritablement à la mer, sans penser que plus tard ces éléments qui n’étaient au départ que des détails de décors, habiteraient la quasi totalité de mes compositions.

C’est lorsque je me suis penché il y a quelques années sur mes souvenirs de marin afin d’explorer d’autres voies, que ces premiers éléments me sont revenus soudain en mémoire, ont “refait surface” en quelque sorte, s’imposant à moi comme une évidence. C’est à partir de ce moment-là que j’ai décidé de travailler sur un univers maritime particulier. Pourquoi particulier ? Parce que je vis à Paris depuis de nombreuses années et que la capitale est trop éloignée des côtes. Trop pour pouvoir me permettre d’aller tous les matins peindre embruns et navires. Je me suis donc bâti un univers maritime à distance, à ma façon, un univers délivré des schémas touristiques classiques et qui, petit à petit, s’est peuplé de situations décalées, complètement surréalistes.

Ce travail singulier issu d’une imagination débridée s’est confortablement bien installé dans mon quotidien de peintre au point de conditionner la plus grande partie de mon univers artistique ”.

 

Enregistrer

Partagez, envoyez ou imprimez : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email
Print this page
Print